Merci de prendre contact pour visionner le film en ligne. Je vous donnerai le mot de passe.
(Notez : Si vous utilisez Adblock, il faudra le désactiver)

 

Résumé

À l’origine du film, et ici en prologue, je restitue les portraits réunissant des passants et des demandeurs d’asile à la station du métro Jaurès à Toulouse, faits au mois de janvier 2017 lors d’une manifestation de soutien aux exilés partis de Calais.
Il y a, d’un côté, l’espace public où des figurants répliquent l’accueil des étrangers à la préfecture de Haute-Garonne, et de l'autre, la salle de conférence de presse où s’officialisent les conclusions d’une étude anthropologique qui en est faite. Le 21 mars 2017 à Toulouse, se pose la question d’un État de droit.

Dans une démonstration, au sens de manifestation publique, comme au sens de démarche scientifique, apparait, criante, la relation entre les citoyens et ses institutions.
Tahar Ben Jelloun, pessent en 1983 dans « l’hospitalité française », le malheur balbutiant.

 

Intention

Dans cette question de droit humains, je m’interroge sur le point de basculement qui peut atteindre chacun[e] pour le[la] pousser à prendre la parole en public, dépasser son propre combat et oublier, un moment, son image.
Après les séances de rencontre des passants à la sortie du métro Jean-Jaurès en février, j’avais pris contact avec les organisateurs pour filmer la remise publique du rapport sur l’accueil des étrangers en mars. En une journée, je pouvais donner à voir et à entendre le dialogue entre les citoyen et ses institutions.

 

Versions ProRes HD pour projection.

Le rapport sur l'accueil des étrangers à la préfecture de Toulouse, officiellement remis le 21 mars 2017, a été réalisé par des chercheurs du Lisst-CERS CNRS et la Ligue des droits de l'Homme.

Rapport de synthèse sur le site de la LDH

 

  republique_balbutiante_fig



Commentaires

J'ai adoré le choix du noir et blanc et l'alternance des propos tenus en conférence de presse et ceux tenus sur la place St Etienne.
Le jeu des comédiens est aussi très bien mis en valeur.
Excellente reprise de balle de Monique à M. Iglesis !
Le témoignage du jeune sénégalais est très intéressant et courageux car il n'a apparemment toujours pas régulariser sa situation.
Cela permet aussi à l'équipe enfermée avec le secrétaire général de la préfecture de découvrir ce qui s'est passé sur la place pendant leur absence. Bravo pour ce superbe travail.

M.C. Le Cercle des Voisins

 

Moi, je ne connaissais pas le travail de Pascal. Moi aussi j’ai énormément apprécié.
Avec Fred et Jeff Mignard, nous avons envisagé de faire un cours sur la méthodologie des recherches citoyennes au Mirail.
En y invitant les personnels de la Préfecture dont certain-e-s n’ont aucun notion de ce qu’est une étude qualitative.

D.W-L, Chercheur LISST-CERS CNRS, Professeur Université Toulouse 2 Jean-Jaurès

 

 

Ce qui est dit est révoltant, mais que des gens soient présents et en parlent en public rend cela bouleversant.

L. K.

 

 

C'est précieux que ces problématiques sortent de l'arène universitaire - la réunion publique, la manifestation théâtrale, le documentaire. J'ai beaucoup aimé la manière dont ton film encadre et dynamise le propos, notamment par les photos du début, les plans sur les visages dans les auditoires, l'intensité de la prise de parole finale...

I.C., Chercheuse ENS

Last Updated: 10 novembre 2017

Portfolio photographies

Popular Images
Latest Albums (Date)